Edito

Bonne réception

Pasteur

 

Pensée du jour : mardi 21 avril 2020

"votre bonheur dépend du sien"

C Recherchez le bien de la ville où je vous ai menés en captivité, et priez l’Eternel en sa faveur, parce que votre bonheur dépend du sien. Jer 29 :7

Si Jérémy a dû interpeller les juifs captifs sur leur attitude à l’égard des Babyloniens c'est qu'il y voyait aussi un intérêt pour eux.

Notes de Burnier  « Ils avaient parmi eux quelques prophètes dont la voix et l’exemple servaient à les ramener dans la bonne route ; mais d’autres au contraire, se donnant comme interprètes de la Parole de l’Éternel, les décourageaient leur présentant leurs souffrances comme ne devant jamais finir, ce qui paralysait leur activité.

Jérémie, après leur avoir si bien prédit ce qui leur était arrivé jusque-là, leur écrivit donc pour les exhorter à ne pas craindre de former des projets en Babylonie, vu que la captivité devait durer soixante et dix ans, et toutefois à ne pas désespérer des compassions de Dieu. »

D’où sortira de la bouche de Jérémie et di cœur de Dieu cette parole célèbre :

Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. Jer 29:11

Les exilés devaient non seulement s’implanter à Babylone, mais aussi devenir des citoyens modèles. Les habitants d’un même sol sont trop solidaires entre eux pour que le malheur de l’un puisse faire le bonheur des autres. Le croyant doit donc  appeler la bénédiction divine sur la société dans laquelle il vit.

? En tant que chrétien né de nouveau nous avons un double statut, celui des cieux…

Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. Eph 2:19

…et celui de voyageur : 1Pi 2:11 Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l’âme.

Nous sommes à la fois citoyens des cieux et étrangers et voyageurs dans ce monde, pèlerin de passage ici-bas.

Jésus dira de lui-même à ponce Pilate: Mon royaume n’est pas de ce monde,… maintenant mon royaume n’est point d’ici-bas. Jn 18:36

Jésus voulait dire que son royaume n’était pas lié aux idées politiques et nationales terrestres, et qu’il ne tirait pas son origine du système du monde mauvais qui se rebelle constamment contre Dieu. Christ ne reçoit son pouvoir et son autorité de ce monde ; ses buts et ses objectifs ne sont pas charnels.

 

Cependant il affirmera :

Mt 28:18 Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre.

Si Jésus ne ce reconnais pas dans un royaume terrestre il est désormais pou lui et pour nous le Roi et le Juge des nations. Les mots « m’a été donné » indiquent la source par laquelle il a obtenu ce pouvoir, non parce qu’il était le Fils de Dieu et donc profiterais d’un avantage par héritage mais par conséquence de son humiliation volontaire ;

et ayant paru comme un simple homme, (voyageur sue la terre) il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.

C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, (citoyen des cieux) et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, Php 2:9

 

Bientôt le retour au pays

Le peuple d’Israël n'était pas destiné à vivre indéfiniment à Babylone puisqu'ils y restèrent 70 ans et retrouvèrent leur pays d’origine

Jer 29:10 Mais voici ce que dit l’Eternel : Dès que soixante-dix ans seront écoulés pour Babylone, je me souviendrai de vous, et j’accomplirai à votre égard ma bonne parole, en vous ramenant dans ce lieu.

Jer 29:12 Vous m’invoquerez, et vous partirez ; vous me prierez, et je vous exaucerai.

? Un jour il y aura aussi pour nous notre propre rapatriement dans la cité céleste.

Jn 14:3 Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.

Jésus évoque l’enlèvement des saints à la fin des temps lors de son retour. Ce retour est destiné à rassembler ceux, parmi les siens, qui seront encore vivants, et à ressusciter le corps des morts pour les emmener tous au ciel et a retrouver leur véritable patrie.

Mais notre cité à nous est dans les cieux, d’où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ, Php 3:20

En attendant nous devons comme Israël prier pour notre pays qui en ce moment nous retient « captif » dans nos maisons pour notre bien et qui a bien besoin d'être soutenu par un bras bien plus puissant que le sien.

Après le 11 mai des règles sanitaires plus strictes seront mis en place pour tout le pays. Les églises et les chrétiens n'échapperont pas à ces prescriptions et seront obligés de s'y conformer.

 

Alors s'appliquent d’autres règles qui vient-elles du Nouveau Testament :

La première

1Ti 2:1  J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes,pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté.

Nous ne sommes pas forcément toujours d'accord avec ceux qui nous dirigent comme l'était Jésus à l'égard de Ponce Pilate. Mais comme notre royaume n'est pas de ce monde et que notre confiance repose sur Dieu et lui seul, nous nous soumettons à cette injonction que d'intercéder pour les responsables de notre pays car notre bonheur ici-bas dépend du sien.

Nous ne sommes donc pas de ceux qui revendiquons dans les rues ou les réseaux sociaux quelques miettes de bénédictions attendant que les choses changent car pour nous il y a autre choses a faire entendre :

Esa 42:1  Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J’ai mis mon esprit sur lui ; Il annoncera la justice aux nations. Esa 42:2 Il ne criera point, il n’élèvera point la voix, Et ne la fera point entendre dans les rues. 

Deuxièmement:

1Pi 2:13  Soyez soumis, à cause du Seigneur, à toute autorité établie parmi les hommes, soit au roi comme souverain,

En tant que citoyen français nous sommes soumis au droit civil et à l’autorité qui nous gouverne, d’une manière humble envers même une société hostile à l’évangile.

C'est pourquoi ayant ces 2 statuts l'un céleste et l'autre terrestre à gérer Paul nous donne 2 recommandations :

A ne pas oublier :

  1. Ro 13:1 Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures ; car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu.
  2. Ro 13:7 ¶Rendez à tous ce qui leur est dû: l’impôt à qui vous devez l’impôt, le tribut à qui vous devez le tribut, la crainte à qui vous devez la crainte, l’honneur à qui vous devez l’honneur.

 

Prions avec instance pour que Dieu nous conserve le bienfait de la paix avec les autorités et les citoyens de notre pays. Prions pour l’après 11 mai qui ne sera pas un retour évident à une pleine liberté.

Notre promesse de vivre tranquilles est dans la mesure où notre pays le sera lui-même.

Pour terminer :

Comme j’ai évoqué notre prochain un retour au « pays des cieux », chose que nous attendons  quand Jésus viendra nous chercher, j'en profite je vous rappelé le désir pressant de notre sœur Vérho a  revenir sur le sol français auprès de sa famille et de son église.Ne l'oublions pas dans nos prières comme je sais que vous le faites déjà.

 

Que Dieu nous bénisse

Michel Bona

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Eglise Evangelique de Riorges