Edito

 

Vous aurez des balances justes, des poids justes, des épha justes et des hin justes. Je suis l’Eternel, votre Dieu, qui vous ai fait sortir du pays d’Egypte.Le 19:36

Ce précepte qui vient en complément aux dix commandements n’en demeure pas moins solennel que ces ordres fondateurs. Les poids, les balances, et les mesures étaient tous établis d’après le standard de la justice afin que personne ne soit lésé. Il est certain que pour  nous chrétien nous avons besoin de cet instrument de précision bien calibré pour gérer toutes les affaires de notre vie.

Si la droiture a été banni dans beaucoup des négoces d’ici-bas, car peu scrupuleux dans ses transactions, elle doit trouver une place sure dans le cœur du croyant. Les balances qui pèsent les choses morales et spirituelles doivent faire appel au contrôleur divin. Les balances dans lesquelles nous pesons notre propre caractère et celui des autres seront confié a l’expert  en équité afin qu’il les règle pour qu’elles restent justes en tout temps. Nous ne devons pas frauder  des quelques grammes de bonté en kilos, et les kilos des qualités des autres en grammes ? Contrôlons  sans tarder nos poids et mesures afin que nos balances dans lesquelles nous mesurons nos épreuves et nos troubles, soient conforme aux standards de Dieu. Paul, qui a  souffert que nous, a appelé ses détresses lumière, et cependant nous considérons souvent nos légères afflictions  trop lourdes ; il y a sûrement quelque chose d’anormal avec ces poids ! Ne prenons pas le risque de se livrer à la triche de peur d’être condamnés par la cour suprême pour commerce frauduleux et d’être trouvé léger comme un certain Roi: Pesé : Tu as été pesé dans la balance, et tu as été trouvé léger.Da 5:27

Les poids avec lesquels nous mesurons nos conviction doctrinales, sont-ils tout à fait corrects ? Les doctrines de la grâce doivent avoir le même poids pour nous que les préceptes de l’obéissance ni plus, ni moins ; mais il est à craindre que d’une balance à l’autre le poids soit injuste. Il est d’un grand intérêt de donner la juste mesure à la vérité mais elle doit être honnêtement mesurer et non nous servir nos intérêts personnels pour justifier notre propre justice. Ces mesures dans lesquelles nous estimons nos obligations et nos responsabilités, l’analyse des choses, des situations et des personnes peuvent être faussés si elles ne sont pas calibrées par la parole de Dieu. Par exemple, quand un homme qui en a les moyens ne donne pas pour le royaume de Dieu pas plus pour le pauvre qui n’est pas loin de lui, est-ce là un juste épha et un juste hin. Quand le pauvre est méprisé, tandis que de riches hommes impies sont tenus en admiration, est-ce là une balance juste ?. Ce commandement qui avait une visée sociale (honnêteté, intégrité, etc.)  puisait sa source dans la sainteté de l’Éternel qui en est le garant. Vous observerez toutes mes lois et toutes mes ordonnances, et vous les mettrez en pratique. Je suis l’Eternel.Le 19:37 .

Rappelons-nous que si nous ne sommes plus sous la loi de Moïse, nous sommes néanmoins sous la loi de Christ ; que le Seigneur puisse vraiment nous inculquer ses pensées d’obéissances envers Lui ! Et que nous soyons sans crainte si nous lui demandons comme Job

Que Dieu me pèse dans des balances justes, Et il reconnaîtra mon intégrité !Job 31:6

Michel Bona

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Eglise Evangelique de Riorges