Edito

Et toi, Bethléhem Ephrata, Petite entre les milliers de Juda, De toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël, Et dont l’origine remonte aux temps anciens, Aux jours de l’éternité. Mic 5:2 (5-1)

Alors que les chefs d’état du monde entier doivent se prononcer pour savoir si Jérusalem doit être la capitale d’Israël ; nous nous apprêtons à fêter la naissance de l’espérance de toute l’humanité. L’espérance des hommes, n’est-ce pas la paix durable, un avenir serein et une prospérité à long terme ? 

Tous les indicateurs n’annoncent pas que ces vers cela que nous nous dirigeons. Jérusalem ville de la paix porte mal son nom. Elle est divisée et suscite en permanence des affrontements d’ordre religieux et politique. Son statut de capitale est très important pour toutes les nations. Comme d’habitude la bible annonce toujours les réalités de notre histoire et surtout celle de la ville sainte .En ce jour-là, je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples ; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris ; Et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle.Za 12:3.

Il semblerai que cela soit Dieu lui-même qui permet cela, laissant les hommes se déchirer sur ce qui n’est pas comme Jérusalem : capital et comme d’habitude les yeux des  peuples sont fixés et orientés au mauvais endroit. Située au sud de Jérusalem, Bethleem fut le lieu de naissance de David et, plus tard, de Jésus-Christ. Le nom Bethléhem signifie « maison du pain » car cette région était, au temps de l’A.T., le grenier de la région.  Bethléem s’appelait Éphrata « la féconde », allusion à la grande fertilité de la contrée environnante, couverte autrefois, de champs de blé, de vignes et de beaux vergers.

« Petite pour être entre les milliers » :Le terme milliers désigne les grandes branches de chaque tribu, qui comptaient chacune environ un millier de chefs de famille . Ce nombre pouvait être plus ou moins grand. Bethléem paraît avoir formé l’un des plus petits. Elle avait si peu d’importance que le livre de Josué ne la mentionne pas dans le catalogue des villes de Juda. Bethleem l’insignifiante vers lequel peux ont sur elle un regard prophétique.

Et pourtant d’elle est sorti le Sauveur de tous les hommes et de vous qui lisez cet édito. Bethleem la féconde, la fertile, le grenier rempli est a l’image de celui qui en ai sorti. Aujourd’hui et encore et pour beaucoup jésus– Christ est insignifiant et vers celui que l’on porte peu le regard mais combien riche en grâce et salut. Faites comme Salomon qui dira: Alors j’ai tourné mes regards vers la sagesse, et vers la sottise et la folie. ..Et j’ai vu que la sagesse a de l’avantage sur la folie, comme la lumière a de l’avantage sur les ténèbres ;Ec 2:13-14. Plus tard Jésus l’homme, sage par excellence, la lumière du monde affirmera : Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards. Lu 17:20

Alors pendant ces courts moments de fêtes de noël on va profiter de vous parler de Bethleem et surtout de celui qui en est sorti : Jésus. Que cela soit pour chacun le moyen de détourner nos regards de ce qui nous troublent et de les porter définitivement sur Jésus

le prince de la paix.                                                                                              

Michel Bona

 

 

 

 

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Eglise Evangelique de Riorges